Indian HeadA.s.b.l
The Second to None

Han Sur Lesse 2008 – Opération TOP HAT

Lorsque l’on entend le coup de canon résonner à répétition dans la plaine duDomaine de Han (manière d’annoncer la fin d’une visite des célèbres grottes),cela n’a rien d’extraordinaire.
Mais lorsque l’on aperçoit un vrai canon de 57mm (US-WWII) dans la même plaine, là on s’interroge ! Pas de mystère toutefois puisqu’il s’agit évidemment d’un des nombreux engins appartenant aux quelques 400 collectionneurs de VM et qui s’étaient donnés rendez-vous dans cette belle vallée de la Lesse à l’occasion du camp d’été annuel « Top Hat » organisé par – the famous – INDIAN HEAD club bmvcg.

Alors que les hostilités étaient prévues pour débuter le vendredi 15 août, la veille déjà une quarantaine de véhicules (et les bivouacs qui vont avec) étaient en place dans l’après-midi.
Nos propres cantonnements planifiés d’avance étaient disposés à l’entrée de l’énorme et superbe terrain bordé d’une pittoresque allée boisée menant aux grottes, l’ensemble avoisinant le complexe récréatif (et nos infrastructures logistiques) du restaurant « La Ferme ». Un endroit très fréquenté des touristes attirés naturellement par nos grandes manœuvres. Tentes MP, inscriptions, logements et surtout notre original « wine bar » américain (qui sera fréquenté assidument le vendredi soir) formaient un petit village où se rassemblait notre tribu.
L’emblème à tête d’indien, planté à l’entrée du camp, salua tour à tour les colonnes des arrivants dirigés par nos MP vers l’info/inscription où furent délivrés les pass et les consignes du séjour.
Toute la journée du vendredi s’anima avec les arrivées des véhicules et les installations des nombreux bivouacs de toile kaki et bien ordonnés.
L’après-midi toutefois était organisée une petite sortie : quelques kilomètres à parcourir dans cette belle région. Une colonne d’une quarantaine de véhicules déambula sur les pittoresques routes traversant hameaux et villages du pays de la Lesse pour faire halte à Bure. Ce village fut le théâtre de combats où les troupes britanniques furent engagées en 44-45.
Nos amis de la section 82AB-MP, sous la houlette de Patrick Guillaume, qui balisèrent et sécurisèrent les convois avec brio tout au long de ce week-end, avaient organisé une cérémonie d’hommage au monument aux morts suivi d’une réception pour nos troupes, sur le terrain, en compagnie des autorités communales.
Une belle halte empreinte de moments émouvants sous un soleil généreux.
Le retour à Han aiguisa encore la curiosité des habitants et des nombreux touristes qui s’empressèrent complaisamment sur le bord de la route pour mieux voir et saluer cette insolite colonne de véhicules militaires d’antan. Beaucoup se retrouvèrent le soir au restaurant « La Ferme » pour un repas savoureux à prix démo. Le samedi le camp ouvrit ses portes à 0900 hrs. Nos MP ne tardèrent guère à se mettre à l’ouvrage pour l’accueil des derniers arrivants puis s’organisèrent afin de former le convoi historique. Un long serpent automobile kaki se rangea pour le départ, moteurs ronronnant avec des équipages souriants, prêt pour un périple de 40 km guidé par les concepteurs Julien et Guillaume qui en furent félicités.

L’encadrement par les MP et la section Harley allait efficacement assurer la  fluidité du long convoi composé cette fois de 104 véhicules composés essentiellement de jeeps, Dodge, Chevrolet et GMC. Très impressionnant ! Le premier objectif était Rochefort où nos troupes se retrouvèrent, vers midi, au monument interalliés en présence des représentants des associations patriotiques, les instances communales et du Bourgmestre de Rochefort : Mr Belot.
Celui-ci souhaita la bienvenue aux participants et évoqua quelques faits d’histoire liés aux événements de décembre 1944 dans sa ville et traduisit par un beau discours sa joie de nous voir ainsi rassemblés.
Après notre réplique et la solennelle cérémonie de dépôt de fleurs, tous furent conviés au repas « ardennais » offert généreusement par les Rochefortois et cela dans une ambiance des plus conviviales. Un agréable brouhaha emplit la salle à manger tout au long du savoureux repas jusqu’à satiété complète des estomacs.
La colonne se reforma et déambula une dernière fois dans la ville sous les applaudissements d’une population, de toute apparence, ravie de cette manière vivante et singulière d’évoquer une part de leur histoire.
La dernière boucle du périple, via Wavreille, fit d’avantage encore découvrir les superbes paysages, joliment ensoleillés, de la vallée de la Lomme.
Vers 15 heures, le convoi aborda Han s/ Lesse et une nouvelle fois traversa le village, à l’instar d’une joyeuse entrée, sous le regard réjoui tant des nombreux touristes que des habitants on ne peut plus accueillants. Le camp s’emplit à nouveau et s’anima déjà au sein des participants en vue de la soirée à venir.
Des visiteurs, de plus en plus nombreux, purent côtoyer de près notre vie de camp, nos matériels et les participants qui échangèrent leurs impressions. Une enclave « civile » avait été réservée pour les boursiers qui ouvrirent leurs étals emplis de trésors convoités par les collectionneurs et amateurs.
Dans le restaurant ‘La Ferme » le repas du soir fut servi en nombre et en prélude à la soirée où furent remis les souvenirs aux nombreuses délégations des clubs.
Après le petit-déjeuner du dimanche, un convoi de reconstitution, avec équipages en uniforme impeccable, fut convié pour une dernière cérémonie patriotique au monument du Fond de Tion, dédié aux victimes de la guerre à Han sur Lesse. Là, nous attendaient plus d’une douzaine de porte-drapeaux avec les instances et Mr le Bourgmestre de Rochefort. Une belle preuve du
sérieux et de l’intérêt que nous portent ces personnes. Après une belle évocation, pleine de ferveur, envers notre bel engagement à conduire notre hobby comme nous le faisons, la réplique de l’Indian Head fut sans équivoque : agir encore comme nous le faisons pour assurer la pérennité des clubs et promouvoir le maintien de nos valeurs au travers de cette forme d’histoire.
Une section de reconstitution, formée de jeunes GI’s, présenta impeccablement les honneurs au côté de notre étendard porté fièrement par notre « banner bearer » Henri S.
L’émotion fut à son comble lorsqu’un ancien combattant de 90 ans salua le monument dédié à ses camarades disparus en compagnie d’une demoiselle de 9 ans venue, elle aussi, dépose
r des fleurs.
Dernier retour au camp où déjà les premières scènes de démontage des bivouacs augurent de la fin de ce beau week-end. Encore quelques soins prodigués, par l’efficace et dévouée équipe des « m
edics » de l’Indian pour des bobos subis lors de cette campagne de 4 jours à Han s/ Lesse.
Le dévouement de quelques résolus parmi nos 39 Indiens présents, permit la réalisation de cette belle concentration. Pas une goutte de cette pluie, tant redoutée, ont fait que cet événement fut remarquable.
Une incontestable réussite pour ce cru Top Hat 2008 élaboré par le bmvcg INDIAN HEAD.
Le dernier coup de canon résonna à nos oreilles ce dimanche 17 août à 17 hrs lorsque nous quittions, à quelques uns fourbus mais le cœur un peu serré, le terrain de Han s/ Lesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *