Indian HeadA.s.b.l
The Second to None

Rémersdael 2009 – Opération IVANHOE

Dans une lumière blafarde la silhouette angulaire du castel de Remersdaal (à la limite des Fourons et du plateau de Herve) nous apparut encore plus imposante aux premières heures de cette froide matinée du 16 janvier 2009. Le temps semblait figé pour nous permettre de monter notre décor qui, avec un peu d’imagination et quelques véhicules étoilés en livrée kaki, allait nous faire revivre cette époque datant de la bataille des Ardennes en 1945. Le Dodge WC63 de Léon, arriva en premier avec l’accent rauque des moteurs d’antan. L’indispensable matériel d’intendance fut amené de la sorte sur les lieux et fut déchargé par nos premiers volontaires, puis mis en place afin de contribuer au confort de nos invités déjà attendus en tout début d’après-midi. 120 inscriptions limitées. L’expérience de l’année précédente avait rôdée l’équipe qui annonça « ready » bien avant l’heure.

Nos MP indiquèrent les places de parking et aidèrent à la manœuvre au fur et à mesure des arrivées des GMC, Dodge WC, Carryall et autres jeeps pour la plupart encapuchonnés pour résister aux morsures du froid et des bourrasques hivernales. Les équipages un peu transis furent tous accueillis par la sympathique équipe inscriptions avec un « péket » de bienvenue et, à en croire les avis, apprécié et très ravigotant. Dehors les relents d’huile brûlée se mêlèrent aux effluves des moteurs chauds et tout çà composa le tableau typique de l’effervescence d’un charroi militaire s’apprêtant pour le bivouac. La plupart des troupes arrivèrent avant la fin de soirée et nous saluerons la remarquable prestation du CAMMA venu en convoi avec …. véhicules depuis la région parisienne. La douce chaleur des lieux et le confort des logements eurent raison des courbatures et autres ankyloses. Hot-dogs (Orio’s copyright) puis Gardebounesoup (Gerda’s copyright) et crème-chocolat (Ann’s copyright) composaient le menu du soir et cala les plus affamés qui passèrent leur première soirée avec au service-bar Léon … et son accordéon. Ambiance au top …. Les anciens connaissent ! Nos effectifs furent renforcés par une escouade de soldats russes de bonne allure et de très bon comportement, sans doute des observateurs délégués par le petit père du peuple.

Après le petit-déjeuner du samedi ce fut l’organisation du convoi. Pas moins de 48 engins serpentent alors à bonne allure dans les Fourons à destination de Visé. Ville martyre déjà en 1914 et qui encaissa encore les premières vagues de l’invasion allemande en 1940 malgré la défense prévue par le célèbre fort d’Eben Emael tout proche. Réception à l’Hotel de Ville pour une éloquente évocation historique des événements de la Libération par les troupes US en 1944 par Mr le Bourgmestre ……qui ne tarit pas d’éloges à notre égard. Hommage au monument du souvenir en présence des drapeaux patriotiques puis départ de la colonne vers notre halte de midi au moulin du Brouckay.

L’après-midi était consacré à la visite du gigantesque fort d’Eben-Emael immortalisé par l’assaut audacieux et intrépide de 85 Fallschirmjäger qui ont atterri avec 10 planeurs sur l’infrastructure de l’ouvrage aux petites heures du 10 mai 1940. L’utilisation des charges creuses (armes ignorées des défenseurs) fit le reste ; le fort hors de combat se rendit le premier jour de l’invasion laissant 1200 survivants belges qui furent faits prisonniers.

Après la très impressionnante visite guidée et le rassemblement de nos équipages ce fut le retour de la colonne vers le Castel. Le soir happa nos engins qui rejoignirent le bivouac en traversant les sombres et isolées campagnes fouronnaises.

Le repas du soir savoureux rassembla notre petit monde affamé par le grand air. La soirée ramena nos GI’s dans le bar où ils purent esquisser un pas de danse « à la carte » au rythme de l’orcheste et ce jusqu’aux toutes petites heures. A cette occasion il y eut la présentation de deux nouveaux membres du staff de l’Indian : le 1st Lieutenant WAC Anne Wittemans et Julien Donéa qui fut, à ce titre, promu 2nd Lieutenant. Merci à eux pour leur nouvel engagement dans le staff de l’Indian Head.

Le dimanche matin révéla quelques « levers » un peu difficiles mais les petits pains tous frais fit vite disparaître les mines fatiguées. Un nouveau convoi ronronna vers l’Est en direction du somptueux cimetière militaire US d’Henri-Chapelle. Cérémonie d’hommage avec dépôt d’une gerbe suivi d’un hommage rendu au soldat …… appartenant à la 2nd INF DIV Indian Head dont le club parraine la tombe depuis peu.

De retour au Castel pour le dernier repas de midi qui redonna des forces aux équipages devant déjà reprendre la route du retour. IVANHOE 2009 fut à nouveau un bon cru qui ouvrit le « bal » des concentrations futures de cette nouvelle année « spécial débarquement »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *